Tourisme en ligne…

On a longuement parlé de la magnifique série documentaire de Nicolay Fay, « Les Résistants », qui donne la parole à des habitants du territoire, et ouvre des perspectives d’avenir qui font plaisir à voir. Dans un autre registre, on vous conseille la série de portraits VidéÔLim, proposée sur le site internet de Destination Haut-Limousin. Portraits d’acteurs du territoire, de lieux, de métiers et même de plantes ! On trouve ça plutôt pas mal pour égayer les soirées confinées. Et puis surtout, ça fait monter l’impatience de voir revenir le printemps et de pouvoir sortir de chez nous, pour partir à la rencontre de terres inconnues au sein même de notre petite Basse-Marche, pour commencer. Ah, le temps béni des réunions nocturnes Mefia Te ! où l’on pouvait se chambrer mutuellement : « Quoi, tu connais pas ce coin-là, mais t’es nul, c’est le plus joli à 30 km à la ronde ! » On en est réduit à regarder des vidéos en ligne pour affûter nos arguments en vue des prochaines joutes verbales. N’empêche qu’à ce moment-là, on sera prêt.

… et BD en ligne, en attendant mieux

Ce n’est pas ici un événement bas-marchois dont nous voudrions vous parler, et pourtant ! C’est l’un des grands rendez-vous de la région, au sens large, et l’on y croise aisément les habitants du coin (« des coins », diriez-vous), promeneurs, scolaires et professionnels. Le festival de la bande dessinée d’Angoulême est repoussé, dans l’espoir qu’il puisse se tenir en juin. En attendant, les gares de France se sont parées d’images en couleurs, clin d’œil au festival. À Limoges, vous pourrez voir les planches format XXL de Marion Mousse, Mark Eacersall et Henri Scala pour GoSt 111, aux éditions Glénat. Les remises de prix se tiennent tout de même fin janvier. Le site internet propose des mini interviews en vidéo des autrices et auteurs en sélection, ainsi qu’une première approche des expositions à venir… Croisons les doigts pour que le numérique ne soit qu’une première phase en attendant les rencontres de chairs, d’os et de papier !

 www.bdangouleme.com

ARTICLES RECENTS
Extrait

Petit Poucet devenu Vieux Sage

Nous voilà donc à traverser les Monts de Blond d’Ouest en Est pour aller faire la connaissance de cet homme chez lui,...
>
Extrait

Pars à deux pas, dis !

Par un heureux hasard, nous avons reçu deux propositions d’articles similaires venant de deux différentes familles de lecteurs et de lectrices de...
>
Accès libre

Mefia Te ! c’est toi !

Il paraît que l’âge de raison, c’est autour de sept ans. On a donc de la marge : en 2024, on fêtera...
>

LE BLOG >

Au village sans prétention, l’école a mauvaise réputation

Chaque année, sur notre territoire, des classes et des...

Ciné débat « Qu’est-ce qu’on attend ? » 1er juin, à 20h

2053 : Retour vers le futur pour le journal Mefia Te ! L’équipe du journal...

« S’abstraire du principe de réalité »

La semaine dernière, lors de son intervention télévisée du mercredi 22 mars 2023, le Président de la...

5 € tous les 3 mois, c’est cher ?

Touche pas au grisbi ! Au moment de payer votre journal chez votre vendeur de presse préféré, vous...

Dernière ligne droite avant Noël -> offrez de la lecture locale !

Idée cadeau ! Psst, on vous a préparé une jolie carte-cadeau si vous souhaitez offrir des abonnements...

Le journal Mefia Te ! passe du papier au grand écran

L’équipe du Journal Mefia Te !, le journal de la Basse-Marche, propose un nouveau rendez-vous : les « ciné-débats Mefia Te ! ». Souhaitant aborder sous...

Colère noire, couleur clarinette

Samedi après-midi 3 septembre 2022, 16h, au sortir de l’école de musique de Bellac. Je suis entouré de jeunes musiciennes en larmes,...

Masque obligatoire dans les rues de Bellac : voyage en Absurdistan

Bellac. Petite bourgade de 3.500 habitants, à peine. Concernée par l’épidémie de COVID au même titre que toutes les autres communes de...