Rubrique> Parler bas-marchois

Le « mijô », roi du « marandé » !

Après l’effort... Quand on écoute les vieux paysans nous parler de la période des foins, c’est bien souvent qu’une petite histoire de...

Le « marandé »

Il fait soif, par ici... « Comme on dit ici » : voici une nouvelle rubrique proposée par nos fidèles linguistes bas-marchois. Après avoir présenté...

Fluctuat nec mergitur

Passé, présent et futur du parler bas-marchois Ce n’est pas sans émotion éditoriale méfiatesque que nous vous présentons ici le dernier volet...

Unis dans la diversité

Nous sommes tous l’étranger de quelqu’un, n’est-ce pas ? Eh bien ce précepte fonctionne même avec le parler local bas-marchois. Entre Dompierre et Saint-Léger, même pas...

Précieux Croissant

Dans le numéro 5, disponible en ligne, nos linguistes nous expliquaient comment écrire le bas-marchois. Pour fêter le retour de notre bien-aimé format papier, nos...

Comment écrire le bas-marchois ?

Nouvel épisode de notre série d'articles sur le parler bas-marchois, avec aujourd'hui une épineuse question... Quelle idée aussi, de toujours vouloir écrire des textes !...

Entre Oc et Oïl

Dans le numéro précédent, nous avions proposé un rapide éclairage sur la définition et la prononciation de l’expression «Mefia Te», forcément. Mais ce thème...

Un cocktail linguistique d’Oc et d’Oïl

La vie n'est que mélange, n'est-ce pas ? À Mefia Te !, on en est convaincu, et on essaie de susciter ce mélange, avec le soutien de...

LE JOURNAL >

Extrait

« On voudrait bien faire un journal comme le vôtre ! »

Quel plaisir d’aller présenter Mefia Te ! aux collégiens du Dorat. L’ambiance était bonne. 18 élèves de la classe de 4e de David...
>
Accès libre

Essaimons-nous !

« Tiens donc, la clique de Mefia Te ! se met à nous faire des prêches, maintenant ; il manquait plus que ça, on n’a...
>
Extrait

La gronde des champs

Les paysans se rebiffent En début d’année, à quelques jours d’intervalle, des groupes d’agriculteurs haut-viennois exprimaient leur colère, chacun...
>
Extrait

Étranges silences

Chronique d’un environnement qui change Planté à la fenêtre du salon de sa maman, Dédé observe les oiseaux qui...
>