Rubrique> Parler bas-marchois

Fluctuat nec mergitur

Passé, présent et futur du parler bas-marchois Ce n’est pas sans émotion éditoriale méfiatesque que nous vous présentons ici le dernier volet...

Unis dans la diversité

Nous sommes tous l’étranger de quelqu’un, n’est-ce pas ? Eh bien ce précepte fonctionne même avec le parler local bas-marchois. Entre Dompierre et Saint-Léger, même pas...

Précieux Croissant

Dans le numéro 5, disponible en ligne, nos linguistes nous expliquaient comment écrire le bas-marchois. Pour fêter le retour de notre bien-aimé format papier, nos...

Comment écrire le bas-marchois ?

Nouvel épisode de notre série d'articles sur le parler bas-marchois, avec aujourd'hui une épineuse question... Quelle idée aussi, de toujours vouloir écrire des textes !...

Entre Oc et Oïl

Dans le numéro précédent, nous avions proposé un rapide éclairage sur la définition et la prononciation de l’expression «Mefia Te», forcément. Mais ce thème...

Un cocktail linguistique d’Oc et d’Oïl

La vie n'est que mélange, n'est-ce pas ? À Mefia Te !, on en est convaincu, et on essaie de susciter ce mélange, avec le soutien de...

LE JOURNAL >

Accès libre

Ne pas perdre le fil

Il est fragile, ce fil. Celui qui nous lie, qui fait de nous un groupe, une assemblée, une société, un territoire. Celui...
>
Extrait

Rando Mefia Te ! : partie remise

L’envie était là, pourtant ! En novembre dernier, on vous avait conviés à une « rando Mefia Te ! », afin de...
>
Extrait

De jeunes archis au chevet de la Basse-Marche

Dans un de nos premiers numéros, on vous racontait comment les jeunes maçons bas-marchois s’en allaient travailler à...
>
Extrait

L’Histoire au fil de l’eau

Brame, Vincou, Gartempe, Issoire, etc. ; en Basse-Marche, pour ce qui est des cours d’eau, on est gâtés ! Raison de plus pour les...
>