Le côté clair-obscur

C’est quoi ce drôle de titre ? La rédaction a-t-elle été prise d’assaut par des fans de Star Wars qui hésitent encore entre les deux côtés de la force ? Non. Pourtant, maintenant que vous le dites, on adorerait avoir Maître Yoda comme rédac’ chef. Peut-être qu’on arriverait enfin à boucler le journal dans les temps ! Gardons en tête cette belle utopie, et expliquons-nous. Clair-obscur comme ce magnifique ciel bellachon. C’est beau, le ciel d’automne/hiver en Basse-Marche. Clair-obscur comme l’impression qui se dégage de notre dossier sur l’agrivoltaïsme. Mettre des moutons sous des panneaux solaires, idée loufoque ou nouvelle opportunité pour les éleveurs ? Clair-obscur comme la vie dans les coulisses de votre journal local préféré. Parfois on fatigue, mais on parvient toujours à trouver l’énergie pour boucler le nouveau numéro. Clairobscur comme l’actualité, d’où qu’elle vienne. Des nouvelles déprimantes, souvent. Mais aussi des infos qui font du bien, comme le retour des vignes sur les coteaux du Vincou, pardi ! Clair-obscur comme la vie, quoi. Pour nous, ça fait un beau titre !

Un beau titre pour un beau numéro, dans lequel vous retrouverez les ingrédients que vous connaissez désormais, déclinés selon nos rencontres, nos envies et vos propositions. Car Mefia Te ! demeure un journal associatif qui se nourrit aussi des contributions de ses lectrices et de ses lecteurs. La preuve par l’exemple avec la rubrique Bon Plan, dans laquelle vous découvrirez deux beaux récits de vacances en mode « local », au royaume de la Gartempe. Textes proposés et envoyés directement à la rédaction. Et hop, quelques semaines après, c’est dans le journal. On aimerait développer encore ce côté participatif et élargir le cercle des contributrices et contributeurs du journal, on vous en parle d’ailleurs en avant-dernière page.

Dans ce numéro, vous lirez un Rurâââleur acide qui dit en avoir ras-le-bol de toutes les affiches « moches » qui pullulent dans les vitrines ; un portrait d’un Bas-Marchois ayant passé sa vie professionnelle très loin d’ici ; un article Flore locale consacré à un arbre de Saint-Pardoux faisant office d’habitat à tout un tas d’espèces ; un nouvel épisode de la rubrique illustrée La Ferme de demain ; une rubrique D’ici ou d’ailleurs consacrée à un couple de globe-trotteurs ayant choisi de poser ses valises en Basse-Marche ; un papier Merveilles d’ici sur la présence des figures féminines dans les monuments aux morts du territoire ; un Zoom sur un projet de monnaie libre ; et puis bien sûr la Carte Blanche à Dédé, le parler local de Coumme que se dit iqui, les brèves, le quiz Q c’est M, etc. On ne change pas une équipe qui gagne ! Comme évoqué plus haut, le dossier de ce numéro est consacré à l’agrivoltaïsme. On vous met en garde tout de suite : vous auriez tort de vous désintéresser de ce sujet sous prétexte que vous n’êtes « pas de la partie » agricole. Ce thème met sur la table de vraies questions, à la fois sur la vocation de l’agriculture mais aussi sur la production et la consommation d’électricité, et même plus largement sur nos modes de vie. Sans même parler de l’impact qu’auront ces projets, à court terme, sur les paysages qui nous entourent. Sur chacun de ces points, difficile d’avoir un positionnement complètement tranché, tant les problèmes sont complexes. Il est surtout là, le côté clair-obscur qui nous a envahis au cours des semaines de préparation de ce nouveau numéro. Mais comme nous l’aurait dit Yoda s’il avait été notre rédac’ chef : « prendre le temps de réfléchir toujours tu dois ». Bonne lecture !

ARTICLES RECENTS
Extrait

Le mille-feuille de l’automne

Au moment où nous écrivons ces lignes, l’automne est déjà bien entamé. En sillonnant les routes et les chemins de Basse-Marche, on...
>
Accès libre

Mefia Te ! c’est toi !

Il paraît que l’âge de raison, c’est autour de sept ans. On a donc de la marge : en 2024, on fêtera...
>
Extrait

Éteignez vos moteurs ! respirez le bonheur !

« Une Vélorution à Bellac ? J’y crois pas ! » Et pourtant… Ça bouge pour le vélo sur notre territoire, et...
>

LE BLOG >

Ciné débat « Qu’est-ce qu’on attend ? » 1er juin, à 20h

2053 : Retour vers le futur pour le journal Mefia Te ! L’équipe du journal...

« S’abstraire du principe de réalité »

La semaine dernière, lors de son intervention télévisée du mercredi 22 mars 2023, le Président de la...

5 € tous les 3 mois, c’est cher ?

Touche pas au grisbi ! Au moment de payer votre journal chez votre vendeur de presse préféré, vous...

Dernière ligne droite avant Noël -> offrez de la lecture locale !

Idée cadeau ! Psst, on vous a préparé une jolie carte-cadeau si vous souhaitez offrir des abonnements...

Le journal Mefia Te ! passe du papier au grand écran

L’équipe du Journal Mefia Te !, le journal de la Basse-Marche, propose un nouveau rendez-vous : les « ciné-débats Mefia Te ! ». Souhaitant aborder sous...

Colère noire, couleur clarinette

Samedi après-midi 3 septembre 2022, 16h, au sortir de l’école de musique de Bellac. Je suis entouré de jeunes musiciennes en larmes,...

Masque obligatoire dans les rues de Bellac : voyage en Absurdistan

Bellac. Petite bourgade de 3.500 habitants, à peine. Concernée par l’épidémie de COVID au même titre que toutes les autres communes de...

Portrait # 5 – Alban

Et si on vous présentait les contributeurs de Mefia Te? Voici le jeune Alban, qui se présente comme collégien, musicien, VTTiste...