L’arbre de la liberté est en train de mourir

Triste nouvelle. Dans la nuit du lundi 5 juillet, le cèdre du Liban surnommé au Dorat le « vieux cèdre », âgé de 172 ans, s’est cassé sous l’effet du vent et de la pluie. C’est un événement. En 1848, la France connaît un regain de liberté et entraîne avec elle plusieurs révolutions en Europe. Pour symboliser cette liberté retrouvée, on plante des arbres. C’est le cas au Dorat. Toutefois, le petit arbre meurt rapidement. Un autre le remplace l’année suivante en 1849, il s’agit de notre « vieux cèdre ». L’endroit choisi n’est pas anodin. L’ancienne motte des comtes de La Marche qui fait référence au pouvoir arbitraire du Roi, est transformée en jardin public. À l’endroit même où se trouvait l’ancien « donjon » des seigneurs d’Ancien Régime, un bel arbre de liberté venu du Liban prend ses racines enveloppant, peut-être à jamais, les vieilles pierres de l’asservissement. La nature nous apprend beaucoup. À son image, la liberté prend de l’âge et les pierres des puissants reprennent le dessus. S’il faut prendre la décision d’abattre l’arbre, espérons que nous en replanterons un autre !

ARTICLES RECENTS
Accès libre

Dessine-moi un mouton électrique

> LA BASSE-MARCHE, NOUVEL ELDORADO DE L’AGRIVOLtAïSME ? Dans la torpeur de l’été dernier, une information remontait à...
>
Extrait

Petit Poucet devenu Vieux Sage

Nous voilà donc à traverser les Monts de Blond d’Ouest en Est pour aller faire la connaissance de cet homme chez lui,...
>
Extrait

Le côté clair-obscur

C’est quoi ce drôle de titre ? La rédaction a-t-elle été prise d’assaut par des fans de Star Wars qui hésitent encore...
>

LE BLOG >

FRONT POPULAIRE ET PAYSAN EN HAUTE-VIENNE !

Plus de 150 paysan-nes, salarié-es et retraité-es agricoles soutiennent Manon Meunier et les députés sortants du Nouveau Front Populaire.

Au village sans prétention, l’école a mauvaise réputation

Chaque année, sur notre territoire, des classes et des...

Ciné débat « Qu’est-ce qu’on attend ? » 1er juin, à 20h

2053 : Retour vers le futur pour le journal Mefia Te ! L’équipe du journal...

« S’abstraire du principe de réalité »

La semaine dernière, lors de son intervention télévisée du mercredi 22 mars 2023, le Président de la...

5 € tous les 3 mois, c’est cher ?

Touche pas au grisbi ! Au moment de payer votre journal chez votre vendeur de presse préféré, vous...

Dernière ligne droite avant Noël -> offrez de la lecture locale !

Idée cadeau ! Psst, on vous a préparé une jolie carte-cadeau si vous souhaitez offrir des abonnements...

Le journal Mefia Te ! passe du papier au grand écran

L’équipe du Journal Mefia Te !, le journal de la Basse-Marche, propose un nouveau rendez-vous : les « ciné-débats Mefia Te ! ». Souhaitant aborder sous...

Colère noire, couleur clarinette

Samedi après-midi 3 septembre 2022, 16h, au sortir de l’école de musique de Bellac. Je suis entouré de jeunes musiciennes en larmes,...