Ils ont des amis, Mefia Te !

Soutien précieux

Nous vous parlions dans un précédent numéro de la naissance d’un « cercle des amis » de Mefia Te !, projet porté par quelques personnes désireuses de d’apporter leur pierre à l’édifice de notre jeune journal. Un soutien potentiellement précieux pour nous, évidemment ! Les amis de Mefia Te ! ont écrit le texte ci-dessous, pour mieux présenter leur initiative. Si vous souhaitez les rejoindre, écrivez-nous à redaction@journalmefiate.fr, nous leur transmettrons vos coordonnées.

La découverte de la lecture d’un nouveau journal est une expérience que l’on aborde parfois avec précaution…  « Voyons, de quoi s’agit-il ? Qu’est-ce-qu’il raconte ? Attention ! Méfiance… » Le premier numéro : un grand format animé d’une belle photo et son titre, inattendu « Mefia Te ! », a sûrement suscité ces premières réactions. L’intention exprimée, le contenu des articles ont vite rassuré et conquis les premiers lecteurs. Quel plaisir de découvrir au fil de ses pages les énergies, les talents, actions et projets qui foisonnent tout près de nous. Ce journal met en lumière les multiples facettes de notre territoire. Il soulève des questions, livre le pour et le contre à la réflexion des lecteurs et se garde de trancher.

Festival de Bellac, un après-midi d’été, le journal Mefia Te ! organise un groupe de réflexion dans les jardins du théâtre. Les rédacteurs ont préparé parait-il quelque chose comme un ordre du jour. Pas la peine ! Les lecteurs présents, assez nombreux d’ailleurs, ont des tas de choses à dire, des idées de thèmes à aborder, quelques reproches aussi, et surtout ils aiment le journal et ont envie de le soutenir.

L’idée d’un groupe des amis de Mefia Te ! émerge tout naturellement de ces échanges. Réfléchir ensemble, apporter des sujets issus de son village, parler d’initiatives que l’on connaît près de chez soi, de personnages que l’on croise et qui méritent d’être connus plus largement. Une équipe « de terrain » qui apporte à la rédaction du journal les échos de la Basse-Marche. C’est l’objectif de ce groupe qui s’est déjà réuni quelques fois mais qui a besoin de s’étoffer. Plus nous serons nombreux, plus nous pourrons enrichir le journal et soutenir son équipe. Venez nous rejoindre, nous dire ce qui vous intéresse, ce qui se passe près de chez vous, parler du pays un peu comme autrefois à la veillée mais pour le moment plutôt devant un verre dans un bistrot de Bellac, Vous aimez le journal, vous avez votre mot à dire ; on vous attend !

Un mot du Cercle des amis de Mefia Te !, à lire dans le Mefia Te ! numéro 12

ARTICLES RECENTS
Accès libre

Si vous avez la bougeotte

À la rédaction, ça faisait longtemps qu’on se disait que le territoire manquait d’un agenda culturel accessible et ludique pour retrouver tous...
>
Accès libre

Des routes et des doutes

Quelle est donc cette route qui mène à la folie ? Alors là, on va devoir vous faire une réponse de Normand,...
>
Accès libre

Besoin de faire les guignols !

Après deux ans de port du masque contraint, d’activité culturelle en veilleuse, et de vie sociale souvent en berne, ce printemps 2022...
>

LE BLOG >

Masque obligatoire dans les rues de Bellac : voyage en Absurdistan

Bellac. Petite bourgade de 3.500 habitants, à peine. Concernée par l’épidémie de COVID au même titre que toutes les autres communes de...

Portrait # 5 – Alban

Et si on vous présentait les contributeurs de Mefia Te? Voici le jeune Alban, qui se présente comme collégien, musicien, VTTiste...

Portrait # 4 – Fanny

Et si on vous présentait les contributeurs de Mefia Te!, le journal de la Basse-Marche, en Haute-Vienne? Illustratrice, photographe, rédactrice,...

Portrait # 3 – Christine

Et si on vous présentait les contributeurs de Mefia Te!, le journal de la Basse-Marche, en Haute-Vienne. Voici Christine, une de...

Portrait # 2 – Michael

Et si on vous présentait les contributeurs de Mefia Te!, le journal de la Basse-Marche, en Haute-Vienne? Voici Michael, notre historien...

Portrait # 1 – Élodie

Et si on vous présentait les contributeurs de Mefia Te!, le journal de la Basse-Marche, en Haute-Vienne? Honneur aux jeunes, on...

Profs, Parents : je t’aime, je te hais

On est souvent pas loin de la crise de nerfs généralisée, ces jours-ci, même dans notre campagne reculée! Un sujet de prise...

Sainte Protocole et Dieu Programme

Dure semaine. Je n’apprécie pourtant pas les bipèdes. Ces êtres qui rivalisent d’ingéniosité pour éradiquer mes congénères, tout en s’extasiant devant un...