« Des paisants qui ne savent lire ni écrire, mais qui jouent toutes sortes de branles sans tablatures ! »

Histoire de la musique en Basse-Marche

Elle pas belle, la citation ci-dessus ? On l’attribue à Pierre Robert, brillant observateur de la vie bas-marchoise au XVIIe siècle. Cette phrase nous a bien fait rire. Comme quoi, il est toujours intéressant de regarder dans le rétroviseur. Quel que soit le thème auquel on s’intéresse, l’étude des archives locales nous donne toujours du grain à moudre. Et comme de surcroît il gravite autour de la rédaction plusieurs passionnés d’histoire locale, nous aurions tort de nous priver de ce genre de plaisir. Voici donc quelques éléments historiques au sujet de la musique en Basse-Marche.

Article de Michaël THOURY, avec l’aide de Jacques LEMMET dans le dossier « Et on remet le son ! » à lire dans le Mefia Te ! numéro 14

ARTICLES RECENTS
Extrait

Fichues affiches !

Vous connaissez la chanson « J’suis snob », de Boris Vian ? On y a pensé en lisant cet article Rurââleur, qui...
>
Extrait

Pars à deux pas, dis !

Par un heureux hasard, nous avons reçu deux propositions d’articles similaires venant de deux différentes familles de lecteurs et de lectrices de...
>
Accès libre

Mefia Te ! c’est toi !

Il paraît que l’âge de raison, c’est autour de sept ans. On a donc de la marge : en 2024, on fêtera...
>

LE BLOG >

Au village sans prétention, l’école a mauvaise réputation

Chaque année, sur notre territoire, des classes et des...

Ciné débat « Qu’est-ce qu’on attend ? » 1er juin, à 20h

2053 : Retour vers le futur pour le journal Mefia Te ! L’équipe du journal...

« S’abstraire du principe de réalité »

La semaine dernière, lors de son intervention télévisée du mercredi 22 mars 2023, le Président de la...

5 € tous les 3 mois, c’est cher ?

Touche pas au grisbi ! Au moment de payer votre journal chez votre vendeur de presse préféré, vous...

Dernière ligne droite avant Noël -> offrez de la lecture locale !

Idée cadeau ! Psst, on vous a préparé une jolie carte-cadeau si vous souhaitez offrir des abonnements...

Le journal Mefia Te ! passe du papier au grand écran

L’équipe du Journal Mefia Te !, le journal de la Basse-Marche, propose un nouveau rendez-vous : les « ciné-débats Mefia Te ! ». Souhaitant aborder sous...

Colère noire, couleur clarinette

Samedi après-midi 3 septembre 2022, 16h, au sortir de l’école de musique de Bellac. Je suis entouré de jeunes musiciennes en larmes,...

Masque obligatoire dans les rues de Bellac : voyage en Absurdistan

Bellac. Petite bourgade de 3.500 habitants, à peine. Concernée par l’épidémie de COVID au même titre que toutes les autres communes de...