Dans la famille Vanderlick, on voudrait le fils !

L’art, il a ça dans le sang

Dans le village de Rancon, le terrain semble particulièrement fertile pour les artistes de tous horizons. À peine 500 habitants, mais trois galeries d’art et une maison musée ! Pour ce numéro, nous vous présentons la jeune génération, avec Léo Vanderlick, sculpteur, prince du steampunk. La vingtaine, curieux, fils de Sandra, peintre, et de Christian, forgeron. Comme ses parents, Léo est tout autant globe-trotteur qu’il est attaché à son territoire, à tel point qu’il y a crée son propre lieu pour y accueillir d’autres jeunes artistes. La Basse-Marche comme base arrière de création pour des artistes baroudeurs ? Nous, on adore cette image !

Article de Stéphanie FLEURANCE-KERN à lire dans le Mefia Te ! numéro 16

ARTICLES RECENTS
Extrait

Pars à deux pas, dis !

Par un heureux hasard, nous avons reçu deux propositions d’articles similaires venant de deux différentes familles de lecteurs et de lectrices de...
>
Accès libre

Dessine-moi un mouton électrique

> LA BASSE-MARCHE, NOUVEL ELDORADO DE L’AGRIVOLtAïSME ? Dans la torpeur de l’été dernier, une information remontait à...
>
Extrait

Le côté clair-obscur

C’est quoi ce drôle de titre ? La rédaction a-t-elle été prise d’assaut par des fans de Star Wars qui hésitent encore...
>

LE BLOG >

Ciné débat « Qu’est-ce qu’on attend ? » 1er juin, à 20h

2053 : Retour vers le futur pour le journal Mefia Te ! L’équipe du journal...

« S’abstraire du principe de réalité »

La semaine dernière, lors de son intervention télévisée du mercredi 22 mars 2023, le Président de la...

5 € tous les 3 mois, c’est cher ?

Touche pas au grisbi ! Au moment de payer votre journal chez votre vendeur de presse préféré, vous...

Dernière ligne droite avant Noël -> offrez de la lecture locale !

Idée cadeau ! Psst, on vous a préparé une jolie carte-cadeau si vous souhaitez offrir des abonnements...

Le journal Mefia Te ! passe du papier au grand écran

L’équipe du Journal Mefia Te !, le journal de la Basse-Marche, propose un nouveau rendez-vous : les « ciné-débats Mefia Te ! ». Souhaitant aborder sous...

Colère noire, couleur clarinette

Samedi après-midi 3 septembre 2022, 16h, au sortir de l’école de musique de Bellac. Je suis entouré de jeunes musiciennes en larmes,...

Masque obligatoire dans les rues de Bellac : voyage en Absurdistan

Bellac. Petite bourgade de 3.500 habitants, à peine. Concernée par l’épidémie de COVID au même titre que toutes les autres communes de...

Portrait # 5 – Alban

Et si on vous présentait les contributeurs de Mefia Te? Voici le jeune Alban, qui se présente comme collégien, musicien, VTTiste...