Courrier des lecteurs

« Bonjour, je tenais juste à féliciter toute l’équipe avec ce message. Ça fait 2 ans que je suis sur le territoire et je trouve formidable de voir des gens s’investir pour le faire vivre, et surtout pour médiatiser ce qui s’y passe et redonner aux habitants la fierté d’y vivre ! Dans un contexte compliqué, entourés de pas mal de gens désabusés et fatalistes vous démontrez qu’on peut bouger les choses ! Qu’on peut s’investir sur son territoire en le défendant et en se questionnant, qu’on peut participer au débat public. Comme l’écrivait Mark Twain « Ils ne savaient pas que c’était impossible, alors ils l’ont fait » et vous le faîtes. Bravo ! » / Olivier

« Bravo pour votre très beau travail rédactionnel. Ma famille et moi venons d’arriver dans le coin et Mefia Te nous a beaucoup aidé à prendre nos repères. » / Lionel

« […] Il y a de quoi faire dans le Haut-Limousin car ils en font des conneries ! La com com qui investit des millions d’euros aux Pouyades dans un contexte de réchauffement climatique !!! Ils sont fous… et dans 5 ans, la mare est à sec, et on fait quoi des bâtiments ?!! Voilà comment on crame des millions d’euros d’argent de nos impôts ! Et ce beau bois de Saint-Anne qui est bousillé par les parcs de chasse et d’élevage, éoliennes, coupes forestières intensives […] » / Fred

Et un petit échange sur les réseaux sociaux :
Un internaute : Vous roulez pour qui ? Droite ? Gauche ?
Mefia Te : La question qui tue ! À la naissance de notre journal, il y a la volonté de défendre un territoire rural parfois décrit comme moribond. On n’est pas d’accord avec ce point de vue, et donc on souhaite fédérer toutes les bonnes énergies locales. Donc vous trouverez des articles signés par des gens qui votent plutôt à droite, et d’autres par des gens plutôt à gauche. Après le deuxième numéro, on nous a taxés de gauchisme. Après le numéro 3, on nous a dit qu’on favorisait la municipalité en place à Bellac. Alors bon, on en rigole, et on continue à essayer de proposer différents points de vue… Tout en fuyant la neutralité atone : vive le dissensus, vive le débat !

ARTICLES RECENTS
Accès libre

Mefia Te ! c’est toi !

Il paraît que l’âge de raison, c’est autour de sept ans. On a donc de la marge : en 2024, on fêtera...
>
Extrait

Éteignez vos moteurs ! respirez le bonheur !

« Une Vélorution à Bellac ? J’y crois pas ! » Et pourtant… Ça bouge pour le vélo sur notre territoire, et...
>
Accès libre

Dessine-moi un mouton électrique

> LA BASSE-MARCHE, NOUVEL ELDORADO DE L’AGRIVOLtAïSME ? Dans la torpeur de l’été dernier, une information remontait à...
>

LE BLOG >

Au village sans prétention, l’école a mauvaise réputation

Chaque année, sur notre territoire, des classes et des...

Ciné débat « Qu’est-ce qu’on attend ? » 1er juin, à 20h

2053 : Retour vers le futur pour le journal Mefia Te ! L’équipe du journal...

« S’abstraire du principe de réalité »

La semaine dernière, lors de son intervention télévisée du mercredi 22 mars 2023, le Président de la...

5 € tous les 3 mois, c’est cher ?

Touche pas au grisbi ! Au moment de payer votre journal chez votre vendeur de presse préféré, vous...

Dernière ligne droite avant Noël -> offrez de la lecture locale !

Idée cadeau ! Psst, on vous a préparé une jolie carte-cadeau si vous souhaitez offrir des abonnements...

Le journal Mefia Te ! passe du papier au grand écran

L’équipe du Journal Mefia Te !, le journal de la Basse-Marche, propose un nouveau rendez-vous : les « ciné-débats Mefia Te ! ». Souhaitant aborder sous...

Colère noire, couleur clarinette

Samedi après-midi 3 septembre 2022, 16h, au sortir de l’école de musique de Bellac. Je suis entouré de jeunes musiciennes en larmes,...

Masque obligatoire dans les rues de Bellac : voyage en Absurdistan

Bellac. Petite bourgade de 3.500 habitants, à peine. Concernée par l’épidémie de COVID au même titre que toutes les autres communes de...