Chouette ! Brèves d’ici – n°15

Quand les jeunes archis prennent la direction du Dorat
Après avoir grandement oeuvré pour la ville de Bellac, les étudiant.e.s de l’école nationale supérieure d’architecture de Versailles posent cette année leurs valises au Dorat. Pour marquer cette nouvelle étape, un nouvel événement, nommé « Le Lien au lieu », a été organisé début octobre, durant toute une semaine. Dans différents lieux de la commune mais également à Villefavard, se sont alternées des séances de travail universitaire, des rencontres avec les habitants, une exposition de photo ainsi qu’une projection du film « Les Authentiques » réalisé par Nicolas Fay. Bonne route à nos jeunes archis !

Mais que se passe-t-il ?
On a déjà évoqué la création de la Limougeotte, application participative permettant de connaître l’existence de tous types d’évènements dans nos environs. Nous vous présentons
dans ce numéro une autre application bien pratique : « Panneau Pocket ». Vieille de 6 ans déjà, elle ne concerne pas que la Basse-Marche mais bien la France entière. Elle a la particularité de relayer les informations issues des communes et des communautés de communes. Ainsi son utilité sur notre territoire ne dépendra que du bon vouloir de nos élus qui peuvent décider de s’en emparer… ou non. Ainsi, des communes aux alentours jouent le jeu en communicant sur de nombreux évènements à venir mais il reste encore du boulot chez de nombreuses autres dont le service communication peine sérieusement à se mettre à jour.

Rien à faire, vraiment ?
Pour les mauvaises langues qui se plaignent de n’avoir aucune proposition de sortie, voici un florilège de ce qui a pu se passer durant le seul début du mois d’octobre. La Galipote, nouvelle manifestation portée par les commerçants de Bellac, a permis de mettre une belle animation dans le centre-ville, le temps d’une journée et d’une longue soirée ! Le lien au lieu évoqué ci-dessus a mis en valeur le monde rural au Dorat et à Villefavard. La campagne octobre rose a vu naître un bel évènement, toujours au Dorat, organisé par L’US Le Dorat. Une randonnée gourmande a eu lieu à Berneuil. Une transhumance ovine organisée par le Conservatoire d’Espaces Naturels de Nouvelle-Aquitaine a traversé la ville de Châteauponsac, les habitants du territoire étant conviés pour vivre cet évènement. Une conférence sur le parler bas-marchois était aussi organisée un peu plus loin, en Creuse, par nos linguistes préférés (Maximilien Guérin et Michel Dupeux). Et on en oublie sûrement… Alors rien à faire ? Vraiment ?

Carnaval is back baby !
À vos agendas. Retenez le 6 mai 2023. C’est la date qui a été choisie par le comité d’organisation du carnaval de Bellac pour remettre le couvert une deuxième fois. Après une première tentative plus que réussie, ce comité compte sur toutes les bonnes volontés pour améliorer l’existant. Soyez donc au rendez-vous pour la réunion de lancement qui aura lieu à Bellac le vendredi 18 novembre à la salle Gartempe, à partir de 18h30. Venez nombreux pour rencontrer et pourquoi pas rejoindre cette belle bande de guignols !

La Ferme prend du galon
Jolie nouvelle, la Ferme de Villefavard vient de se voir attribuer par l’État le label de Centre Culturel de Rencontre, qui distingue un projet artistique, culturel et intellectuel d’intérêt général, en synergie avec un site patrimonial. Il n’y a qu’une vingtaine de Centres Culturels de Rencontre en France, alors réjouissons-nous ! Notre petit doigt nous dit que nombreux sont ceux, en Basse-Marche, qui n’ont jamais franchi les portes de cette belle enceinte. Franchement, vous auriez tort de vous en priver. On espère donc que l’obtention de ce nouveau label, qui devrait donner droit, on y compte bien, à des moyens financiers supplémentaires de la part de l’État, sera l’occasion pour la Ferme de s’ouvrir encore plus aux habitants du coin !

Des ouvertures à la pelle
On n’arrive plus à suivre. On aimerait pouvoir prendre le temps de présenter chaque ouverture de commerce, restaurant, boutique, bar, etc., sur notre territoire, mais il nous faudrait 4 pages de brèves et on ne s’en sortirait pas. Alors on fait un tir groupé ici, et on en profite pour envoyer un salut amical à tous les grincheux qui ne voit que les boutiques vides, et pas celles qui ouvrent. Ce n’est pas mieux dans les grandes villes, chers amis, alors vous feriez mieux de vous retrousser les manches, d’ouvrir les yeux et d’encourager les porteurs de projets autour de chez vous ! Allons-y pour les ouvertures ou réouvertures, donc : à Blanzac, l’auberge du
même nom ; à Saint-Sulpice-les- Feuilles, l’épicerie Le Comptoir des Feuilles, le restaurant Le
Citronnier, la jardinerie Viv’ les Fleurs ; au Dorat, une nouvelle épicerie, etc. Envoyez-nous un
message quand vous ouvrez un commerce en Basse-Marche, on en parlera ici !

Belles initiatives ComCom
Il nous arrive souvent de râler contre le manque de sens collectif de nos élus, y compris au sein de la Communauté de Communes du Haut-Limousin en Marche ; vous en lirez d’ailleurs une (pas) belle illustration dans la page d’à côté. Alors soyons beaux joueurs, et saluons les belles initiatives de cette même ComCom, car il y en a ! Voici deux exemples qu’on aime bien. Une offre de transport à la demande, « Taxicars », qui permet aux habitants de certaines petites bourgades bas-marchoises de profiter d’un transport collectif vers le bourg du coin, les jours de foire ou de marché par exemple, pour pas cher. Ou bien le « Chèque Ôlim », chèque cadeau 100% local Haut-Limousin, valable chez les commerçants adhérents à cette initiative ; une façon de soutenir les petits commerces autour de chez nous, évidemment. Plus d’infos auprès de la ComCom (site web : hautlimousinenmarche.fr).

Ceinture verte
Toujours dans la série des belles initiatives attribuables à la Comcom, cette dernière annonçait fin septembre qu’elle avait adhéré, dans le cadre de son Projet Alimentaire Territorial, à la Société Coopérative d’Intérêt Collectif Ceinture Verte Terroir de Limoges afin de « s’engager dans le champ du foncier agricole ». Cette « coopérative de territoire » à vocation départementale a déjà installé un premier maraîcher à Limoges. Elle propose aux collectivités et aux porteurs de projet des fermes maraîchères « clé en main » en se basant sur un financement participatif. Un premier pas vers la relocalisation de l’alimentation. Quelques jours après, le maire de Bellac annonçait que la municipalité envisageait de céder 10 ha de terres à la coopérative Ceinture Verte afin d’y installer deux maraîchers et de fournir le restaurant scolaire de la municipalité… Deux chouettes projets en devenir, mais nous avons malheureusement découvert en contactant les intéressés qu’ils étaient menés en parallèle et sans aucune concertation entre Mairie de Bellac et CCHLEM. Toujours pas de projet de territoire en vue, nos chers élus nous offrent une belle transition vers la rubrique suivante (Pas Chouette) !

Brèves à retrouver dans le Mefia Te ! numéro 15

ARTICLES RECENTS
Extrait

« L’amour des pierres, des arbres, de la terre »

Le Theil : tout pour plaire Dans la rubrique Hameauscopie, nous partons régulièrement à la rencontre des habitants d’un...
>
Accès libre

Et la santé, que vâ-ti ?

Il faut croire que ça y est, la rédaction de Mefia Te ! prend de l’âge. Voilà qu’elle se met à parler...
>
Accès libre

La Basse-Marche en PLS

Edito du dossier - Au chevet d’un malade Quoi d’neuf docteur ? Docteur, vous êtes toujours là ? Ah,...
>

LE BLOG >

Dernière ligne droite avant Noël -> offrez de la lecture locale !

Idée cadeau ! Psst, on vous a préparé une jolie carte-cadeau si vous souhaitez offrir des abonnements...

Le journal Mefia Te ! passe du papier au grand écran

L’équipe du Journal Mefia Te !, le journal de la Basse-Marche, propose un nouveau rendez-vous : les « ciné-débats Mefia Te ! ». Souhaitant aborder sous...

Colère noire, couleur clarinette

Samedi après-midi 3 septembre 2022, 16h, au sortir de l’école de musique de Bellac. Je suis entouré de jeunes musiciennes en larmes,...

Masque obligatoire dans les rues de Bellac : voyage en Absurdistan

Bellac. Petite bourgade de 3.500 habitants, à peine. Concernée par l’épidémie de COVID au même titre que toutes les autres communes de...

Portrait # 5 – Alban

Et si on vous présentait les contributeurs de Mefia Te? Voici le jeune Alban, qui se présente comme collégien, musicien, VTTiste...

Portrait # 4 – Fanny

Et si on vous présentait les contributeurs de Mefia Te!, le journal de la Basse-Marche, en Haute-Vienne? Illustratrice, photographe, rédactrice,...

Portrait # 3 – Christine

Et si on vous présentait les contributeurs de Mefia Te!, le journal de la Basse-Marche, en Haute-Vienne. Voici Christine, une de...

Portrait # 2 – Michael

Et si on vous présentait les contributeurs de Mefia Te!, le journal de la Basse-Marche, en Haute-Vienne? Voici Michael, notre historien...