Pétitionnite

Sur les réseaux sociaux, on ne compte plus les partages de pages pour vous inciter à signer telle ou telle pétition. On en perd parfois son latin. Mais maintenant, c’est même à la caisse du supermarché du coin qu’il faut se concentrer pour bien choisir son camp, lorsque vous êtes invité à parapher un texte. Dernier exemple en date à Bellac, avec une belle bataille de pétitions au sujet du projet de bike park, au bord du Vincou. À ma droite, les membres de l’équipe de la pétition “Contre”, qui ne veulent pas que des groupes de jeunes punks prépubères en maillots fluos ne viennent troubler la tranquillité des canards avec leurs vélos même pas électriques. À ma gauche, pour répondre aux premiers, voici l’équipe des “Pour”, qui ne voient pas tellement où est le problème, la densité de population à Bellac n’étant pas critique au point d’interdire l’accès des berges du Vincou à quelques jeunes amateurs de VTT. On observe les gens de l’une ou l’autre équipe, qui demandent à la caissière en passant, «Alors, on en est où de la pétition, ça avance ? ». Et nous, on est là, avec des copains dans les deux camps, et on se dit que quand même, pour un sujet aussi méchamment brûlant, peut-être qu’on pourrait se mettre autour d’une table et discuter, non ? On va préparer une pétition pour rassembler celles et ceux qui pensent comme nous. Si vous n’êtes pas d’accord, vous n’avez qu’à lancer une pétition en faveur des batailles de pétitions.

ARTICLES RECENTS
Extrait

A tracteur-star is born

Agriculture et réseaux sociaux Souvent, quand on parle d’internet ou de connexions dans nos contrées, on nous répond vite...
>
Extrait

Mercredi 6 juillet : atelier Mefia Te ! au Festival National de Bellac

Il faut bien le dire, jusqu’à présent, nos projets de rencontres avec les lecteurs ont toujours fait flop. Avouons que le contexte...
>
Extrait

Raclette interdite

On aime nos chères têtes blondes lorsqu’elles s’intéressent à notre journal, bien sûr, mais on les aime aussi lorsqu’elles font des bêtises,...
>

LE BLOG >

Masque obligatoire dans les rues de Bellac : voyage en Absurdistan

Bellac. Petite bourgade de 3.500 habitants, à peine. Concernée par l’épidémie de COVID au même titre que toutes les autres communes de...

Portrait # 5 – Alban

Et si on vous présentait les contributeurs de Mefia Te? Voici le jeune Alban, qui se présente comme collégien, musicien, VTTiste...

Portrait # 4 – Fanny

Et si on vous présentait les contributeurs de Mefia Te!, le journal de la Basse-Marche, en Haute-Vienne? Illustratrice, photographe, rédactrice,...

Portrait # 3 – Christine

Et si on vous présentait les contributeurs de Mefia Te!, le journal de la Basse-Marche, en Haute-Vienne. Voici Christine, une de...

Portrait # 2 – Michael

Et si on vous présentait les contributeurs de Mefia Te!, le journal de la Basse-Marche, en Haute-Vienne? Voici Michael, notre historien...

Portrait # 1 – Élodie

Et si on vous présentait les contributeurs de Mefia Te!, le journal de la Basse-Marche, en Haute-Vienne? Honneur aux jeunes, on...

Profs, Parents : je t’aime, je te hais

On est souvent pas loin de la crise de nerfs généralisée, ces jours-ci, même dans notre campagne reculée! Un sujet de prise...

Sainte Protocole et Dieu Programme

Dure semaine. Je n’apprécie pourtant pas les bipèdes. Ces êtres qui rivalisent d’ingéniosité pour éradiquer mes congénères, tout en s’extasiant devant un...