Mercredi 6 juillet : atelier Mefia Te ! au Festival National de Bellac

Il faut bien le dire, jusqu’à présent, nos projets de rencontres avec les lecteurs ont toujours fait flop. Avouons que le contexte ne nous est pas très favorable. L’été dernier, on commençait à évoquer l’idée d’assemblée de territoire ; avec le couvre-feu et l’interdiction de se réunir le soir, nos velléités ont mis à mal notre enthousiasme, et on a dû se recentrer sur le journal, déjà pas facile à faire vivre lorsque les réunions associatives sont interdites. Même la rando Mefia Te ! prévue en novembre a dû être annulée. Mais on ne perd pas espoir, et on garde toujours l’envie de susciter des rencontres, des débats, d’échanger avec des lecteurs et avec des personnes qui ne connaissent pas (encore !) le journal. 

Alors quand le Festival National de Bellac et son nouveau directeur nous ont proposé  un atelier dans le cadre de sa programmation de l’édition 2021, on s’est dit « Chic, voilà l’occasion de remettre le pied à l’étrier ! » Le mercredi 6 juillet, après-midi, nous proposerons donc différents groupes de discussion, d’échange, ou de création, autour du journal et du territoire de la Basse-Marche. En fonction des contraintes sanitaires, qui évoluent vite, nous prévoirons différentes options. Mais ce qui est sûr, c’est que vous aurez ce jour-là l’occasion de rencontrer des rédacteurs, des illustrateurs, des photographes, de nous amener vos idées de sujets, vos mécontentements, vos productions. L’idée, ce sera de partager un bon moment d’abord, et peut-être de faire germer de bonnes idées, nouvelles, à partir de ces échanges.

On compte donc sur vous pour passer le mot, faire circuler l’information, pour que l’on soit nombreux ce jour-là. Qui sait, nous vivrons alors peut-être les prémices des assemblées de territoires que nous appelions de nos vœux, avant cette délicieuse parenthèse covidée ? C’est en tout cas à cette fin que le Théâtre du Cloître a envie de collaborer avec nous, et, surtout, avec vous.

On continue à rêver d’une grande « Mefia Teuf ! » annuelle, festive et créative ! Et ce mercredi 6 juillet, on pourrait en poser les bases, pourquoi pas ?

ARTICLES RECENTS
Accès libre

Essaimons-nous !

« Tiens donc, la clique de Mefia Te ! se met à nous faire des prêches, maintenant ; il manquait plus que ça, on n’a...
>
Extrait

La gronde des champs

Les paysans se rebiffent En début d’année, à quelques jours d’intervalle, des groupes d’agriculteurs haut-viennois exprimaient leur colère, chacun...
>
Extrait

Étranges silences

Chronique d’un environnement qui change Planté à la fenêtre du salon de sa maman, Dédé observe les oiseaux qui...
>

LE BLOG >

Masque obligatoire dans les rues de Bellac : voyage en Absurdistan

Bellac. Petite bourgade de 3.500 habitants, à peine. Concernée par l’épidémie de COVID au même titre que toutes les autres communes de...

Portrait # 5 – Alban

Et si on vous présentait les contributeurs de Mefia Te? Voici le jeune Alban, qui se présente comme collégien, musicien, VTTiste...

Portrait # 4 – Fanny

Et si on vous présentait les contributeurs de Mefia Te!, le journal de la Basse-Marche, en Haute-Vienne? Illustratrice, photographe, rédactrice,...

Portrait # 3 – Christine

Et si on vous présentait les contributeurs de Mefia Te!, le journal de la Basse-Marche, en Haute-Vienne. Voici Christine, une de...

Portrait # 2 – Michael

Et si on vous présentait les contributeurs de Mefia Te!, le journal de la Basse-Marche, en Haute-Vienne? Voici Michael, notre historien...

Portrait # 1 – Élodie

Et si on vous présentait les contributeurs de Mefia Te!, le journal de la Basse-Marche, en Haute-Vienne? Honneur aux jeunes, on...

Profs, Parents : je t’aime, je te hais

On est souvent pas loin de la crise de nerfs généralisée, ces jours-ci, même dans notre campagne reculée! Un sujet de prise...

Sainte Protocole et Dieu Programme

Dure semaine. Je n’apprécie pourtant pas les bipèdes. Ces êtres qui rivalisent d’ingéniosité pour éradiquer mes congénères, tout en s’extasiant devant un...