Le Limousin, the place to be… pour de vrai!

Dans 100 ans, que serons-nous tous devenus? La réponse est claire, nous semble-t-il! Mais qu’en sera-t-il de ce territoire? Pour cette question par contre, bien malin celui qui pense connaître la réponse… Alors laissons libre cours à notre imagination, et plongeons dans le futur! 

A lire dans Mefia Te n°1!

ARTICLES RECENTS
Extrait

Étranges silences

Chronique d’un environnement qui change Planté à la fenêtre du salon de sa maman, Dédé observe les oiseaux qui...
>

A tracteur-star is born

Agriculture et réseaux sociaux Souvent, quand on parle d’internet ou de connexions dans nos contrées, on nous répond vite...
>
Extrait

Mercredi 6 juillet : atelier Mefia Te ! au Festival National de Bellac

Il faut bien le dire, jusqu’à présent, nos projets de rencontres avec les lecteurs ont toujours fait flop. Avouons que le contexte...
>

LE BLOG >

A tracteur-star is born

Agriculture et réseaux sociaux Souvent, quand on parle d’internet ou de connexions dans nos contrées, on nous répond vite...

Masque obligatoire dans les rues de Bellac : voyage en Absurdistan

Bellac. Petite bourgade de 3.500 habitants, à peine. Concernée par l’épidémie de COVID au même titre que toutes les autres communes de...

Portrait # 5 – Alban

Et si on vous présentait les contributeurs de Mefia Te? Voici le jeune Alban, qui se présente comme collégien, musicien, VTTiste...

Portrait # 4 – Fanny

Et si on vous présentait les contributeurs de Mefia Te!, le journal de la Basse-Marche, en Haute-Vienne? Illustratrice, photographe, rédactrice,...

Portrait # 3 – Christine

Et si on vous présentait les contributeurs de Mefia Te!, le journal de la Basse-Marche, en Haute-Vienne. Voici Christine, une de...

Portrait # 2 – Michael

Et si on vous présentait les contributeurs de Mefia Te!, le journal de la Basse-Marche, en Haute-Vienne? Voici Michael, notre historien...

Portrait # 1 – Élodie

Et si on vous présentait les contributeurs de Mefia Te!, le journal de la Basse-Marche, en Haute-Vienne? Honneur aux jeunes, on...

Profs, Parents : je t’aime, je te hais

On est souvent pas loin de la crise de nerfs généralisée, ces jours-ci, même dans notre campagne reculée! Un sujet de prise...