Cyberattaque majeure au Lycée Jean Giraudoux


De notre envoyée spéciale Ella Danlosse

Quelle ne fut pas la surprise pour les élèves et leurs parents de constater qu’une large partie des échanges, notamment avec certains enseignants, étaient impossibles aujourd’hui ! Tous les systèmes sont concernés : Pronote, ENT, mails… Les menaces semblent venir de partout ! En pleine continuité pédagogique, il semblerait que des hackers se soient attaqués aux serveurs et plateformes du Lycée Jean Giraudoux à Bellac.

Des messages sont envoyés en russe, chinois, néerlandais, grec, coréen… Les élèves sont démunis, les professeurs ne comprennent pas, le standard du lycée est dépassé. Nous avons réussi à contacter M. Guy Lee, professeur au lycée, qui a dû s’exprimer toute la matinée au moyen d’émoticônes : « Je ne comprends pas, nous en sommes à la semaine 3 du confinement et les outils numériques semblaient tenir la route à peu près cette semaine… ».

L’informaticien du lycée est aux fraises

Contacté par les réseaux sociaux, Sacha Touille, élève de 1ère, relativise la situation : « Ça ne change pas grand-chose à vrai dire, vu qu’on a toujours du mal à les comprendre… ». Une source proche de la direction du lycée, souhaitant conserver l’anonymat, nous a révélé que la situation était prévisible, l’informaticien chargé de la maintenance des réseaux ayant été envoyé à la cueillette des fraises en début de semaine dernière.

La raison reste obscure.

On peine encore à en comprendre la raison, mais il ne fait nul doute que les enjeux sont considérables. Certains, parmi les élèves, penchent pour une explication pédagogique : « Les profs de langue n’en pouvaient plus des traducteurs automatiques. Je pense qu’ils ont été aidés du prof de SNT pour pirater le système et changer toutes les langues. Histoire qu’on comprenne la leçon. Au moins, c’est bien, maintenant, on sait comment ils se sentent… » (Rémi Scion, élève de 2nde). Agathe Zeblouse, professeure de l’établissement, est quant à elle plus pessimiste : « En ces temps viraux, il faut s’attendre à tout… On ne sait sans doute pas tout. Le ministre de l’Education Nationale lui-même a confirmé les attaques informatiques russes… Le confinement mondial nous réserve sans doute encore des moments difficiles. »

« En ces temps viraux, il faut s’attendre à tout… On ne sait sans doute pas tout. Le ministre de l’Education Nationale lui-même a confirmé les attaques informatiques russes… Le confinement mondial nous réserve sans doute encore des moments difficiles. »

Agathe Zeblouse, professeure au Lycée Jean Giraudoux

ARTICLES RECENTS
Accès libre

L’arbre de la liberté est en train de mourir

Triste nouvelle. Dans la nuit du lundi 5 juillet, le cèdre du Liban surnommé au Dorat le « vieux cèdre », âgé de 172 ans, s’est...
>
Accès libre

Bandes de jeunes

Qui a dit que le Nord de la Haute-Vienne manquait de jeunesse pour lancer de nouveaux projets ? Ces dernières semaines, on a encore découvert...
>
Accès libre

Les murs s’habillent

Voici le joli nom donné par les élèves du CAP Peintre en bâtiment du lycée professionnel Martin Nadaud de Bellac à leur nouvelle page...
>

LE BLOG >

Masque obligatoire dans les rues de Bellac : voyage en Absurdistan

Bellac. Petite bourgade de 3.500 habitants, à peine. Concernée par l’épidémie de COVID au même titre que toutes les autres communes de...

Portrait # 5 – Alban

Et si on vous présentait les contributeurs de Mefia Te? Voici le jeune Alban, qui se présente comme collégien, musicien, VTTiste...

Portrait # 4 – Fanny

Et si on vous présentait les contributeurs de Mefia Te!, le journal de la Basse-Marche, en Haute-Vienne? Illustratrice, photographe, rédactrice,...

Portrait # 3 – Christine

Et si on vous présentait les contributeurs de Mefia Te!, le journal de la Basse-Marche, en Haute-Vienne. Voici Christine, une de...

Portrait # 2 – Michael

Et si on vous présentait les contributeurs de Mefia Te!, le journal de la Basse-Marche, en Haute-Vienne? Voici Michael, notre historien...

Portrait # 1 – Élodie

Et si on vous présentait les contributeurs de Mefia Te!, le journal de la Basse-Marche, en Haute-Vienne? Honneur aux jeunes, on...

Profs, Parents : je t’aime, je te hais

On est souvent pas loin de la crise de nerfs généralisée, ces jours-ci, même dans notre campagne reculée! Un sujet de prise...

Sainte Protocole et Dieu Programme

Dure semaine. Je n’apprécie pourtant pas les bipèdes. Ces êtres qui rivalisent d’ingéniosité pour éradiquer mes congénères, tout en s’extasiant devant un...