Un journal pour la Basse-Marche

0
636

Lancer un journal original qui permette de suivre tout ce qui se passe ici, en Basse-Marche, et qui contribue aussi à défendre ce territoire rural sur lequel nous vivons heureux ? Ça serait vraiment chouette !

Basse-Marche ? Et pourquoi pas Haut Limousin ou bien encore Nord Haute-Vienne ? Quel que soit le nom que nous donnons à ce territoire, nous l’imaginons s’étendre de Bessines jusqu’à la Charente, des Monts- de-Blond aux limites de l’Indre, de Saint-Pardoux jusqu’au département de la Vienne. Périphérie d’un département lui-même périphérique de sa grande région, le Nord Haute-Vienne est souvent moqué, parfois méprisé. Nous souhaitons, par le biais de Mefia Te ! , prendre le contre-pied du “Basse-Marche bashing” ambiant en reflétant le dynamisme et la diversité de ce territoire, et pourquoi pas en donnant envie à certains de venir s’y installer. Plutôt que touristique, notre regard se veut social, culturel, économique et environnemental. Nous tenons à sortir des querelles de clochers entre communes, et à œuvrer modestement en faveur d’une dynamique globale de territoire.

Il nous semble donc primordial d’accepter le débat contradictoire, au sein de la rédaction et dans les pages de Mefia Te !, même quand ça pique. Ne nous cachons pas derrière notre petit doigt ; nous comptons aussi servir d’aiguillon pour les élus locaux, en réfléchissant, à travers nos dossiers et avec l’aide de nos lecteurs, à une forme d’utopie locale pour les décennies à venir. Et puisque nous tenons à notre indépendance, nous voulons tendre vers ces objectifs en adoptant un modèle économique sans subventions ni publicités.Mefia Te ! sera un journal papier de 16 pages, paraissant tous les trois mois, au prix de 3,50€. Nous accorderons aux photos et au graphisme une importance toute particulière, pour que chacun ait envie de dévorer Mefia Te ! Le journal pourrait être complété par un blog pour ajouter des contenus audio et vidéo, et par les réseaux sociaux pour la communication au sens large. Le premier numéro de Mefia Te ! paraîtra en avril 2019.

L’un des premiers grands défis de Mefia Te ! sera celui de sa diffusion. Nous pensons que dans un premier temps, celle-ci devra se faire par le biais des réseaux respectifs de nos rédacteurs et de nos premiers souscripteurs, en comptant sur un effet boule de neige évidemment. Notre rédaction est composée d’un noyau dur de 6 personnes motivées, issues d’horizons sociaux-professionnels différents, et toutes fortement impliquées sur le territoire, dans des réseaux complémentaires. Les articles sont rédigés non seulement par les membres de ce noyau dur, mais aussi par des rédacteurs ponctuels, en fonction des thèmes abordés. Nous veillerons à ce que les points de vue de chacun puisse s’exprimer au sein de la rédaction. Des articles reflétant des opinions contradictoires pourront être publiés, sans que la rédaction ne s’empêche toutefois de souligner la ligne qui se dégage en son sein, le cas échéant. Mefia Te ! se veut média local fédérateur et ouvert. Il sera donc évidemment possible – et même fortement souhaité et souhaitable ! – de nous faire parvenir des articles, tribune, dessins, photos, ou bien simplement des idées de sujet à aborder. Et il sera également possible de nous soutenir en vous abonnant ou en aidant à la diffusion de Mefia Te !

Alors à très bientôt !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici